Avast dans la tourmente … quel antivirus entreprise ?

Avast dans la tourmente … quel antivirus entreprise ?

Avast dans la tourmente … quel antivirus entreprise ? 1260 840 Conicom

Avast est devenu un des antivirus les plus prisés. L’entreprise a réussi à percer le marché grâce à une offre gratuite particulièrement qualitative en comparaison de celles de ses concurrents.

Néanmoins, Avast fait face depuis plusieurs mois à une situation compliquée. Après avoir été accusé de revendre les données personnelles de ses utilisateurs, l’antivirus souffre d’une important faille de sécurité.

La vente des données personnelles des utilisateurs …

Fin 2020 Ad Block détecte des anomalies quant à la collecte des habitudes de navigation des internautes par des extensions de navigateur estampillées Avast. PC Mag s’empare du dossier et prouve que l’éditeur revend les données personnelles de ses utilisateurs aux GAFAM. Plus de 100 000 d’appareils sont concernés, notamment en France.

Résultat : Ondrej Vlcek, fondateur d’Avast finira par présenter ses excuses à ses utilisateurs. S’en suivra le 29 janvier la fermeture de Jumpshot, la plateforme dédiée d’Avast ayant pour mission de monétiser les activités des internautes.

Comme beaucoup de services en ligne dont le succès est né d’un service gratuit, Avast a du développer des sources de revenus parallèles pour financer son développement. Dans sa démarche, la société a fini par s’affranchir des législations et réglementations, et notamment du règlement européen à la protection des données – RGPD.

Leur notoriété a fini par en payer le coût, à l’instar de leurs utilisateurs.

La faille de sécurité

Mais les déboires ne s’arrêtent pas là pour l’enseigne.

En mars, le chercheur en sécurité Travis Ormandy travaillant pour Google découvre une faille de sécurité dans le moteur Javascript de l’antivirus. Ce même moteur permet de détecter les fichiers Javascript malveillants. Exemple : les fichiers en pièce jointe d’email envoyés par les hackers, et visant à prendre le contrôle de votre l’appareil …

La vulnérabilité est telle, qu’Avast a du désactiver son moteur Javascript dans l’attente d’un correctif.

Si Avast se veut rassurant et continue de garantir l’efficacité de son logiciel à ses utilisateurs … il y a tout lieu de rester méfiant.

Alors … quel antivirus entreprise ?

L’exemple d’Avast prouve la nécessité de bien choisir son antivirus. En particulier pour les entreprises qui entre données sensibles, performances et législation n’ont pas le droit à l’erreur.

La première règle est de ne pas se laisser séduire par une offre gratuite, l’enjeu est trop grand.

La deuxième est de se tourner vers les leaders historiques du marché. Norton, Kaspersky Lab, Panda … et Bitdefender, régulièrement élue meilleure solution mondiale contre les cyberattaques.

Choisi par plus de 500 millions d’utilisateurs, l’antivirus entreprise garanti à la fois une protection et une confidentialité totale.

Et c’est aussi le choix de Conicom, qui conseille la solution Bitdefender aux entreprises, quelle que soit la taille de leur parc. Et quels avantages pour les SI Entreprises ?

  • Antivirus, pare-feu et antimalware, protection de dernière génération
  • Faible impact sur les performances des ordinateurs et parcs
  • De nombreuses fonctionnalités
  • Administration et optimisation par Conicom
  • Excellent rapport qualité / prix

Alors avec des offres démarrant à 49,00 € HT / an, qu’attendez-vous pour doter vos SI du meilleur antivirus entreprise au monde ? Prenez contact avec nos équipes !