windows 11

windows 11 entreprises

Windows 11 pour les entreprises

Windows 11 pour les entreprises 960 640 Conicom

Conicom revient sur la toute prochaine version du système d’exploitation de Microsoft : Windows 11 pour les entreprises.

Windows 11 entreprises | Quelles nouveautés ?

Janvier 2020, Microsoft mettait fin aux mises à jour de sécurité de Windows 7. Ainsi s’achevait l’histoire de la version la plus populaire du célèbre système d’exploitation. A peine plus de 18 mois plus tard, le géant de l’informatique s’apprête à propulser une nouvelle version majeure : Windows 11. Bien que Microsoft insiste sur la coexistence des 2 versions, ce lancement est une étape marquante dans le cycle de vie de Windows 10. Microsoft a d’ailleurs annoncé mettre fin au support de la deuxième version la plus populaire le 14 octobre 2025, précisant ainsi sa date de péremption…

Windows 11 propose évidemment son lot de nouveautés : lancement des apps Android, refonte des menus démarrer et contextuel, de la barre des tâches, du Microsoft Store, modernisation de l’ergonomie… La volonté de Microsoft avec cette nouvelle version est assez évidente : apurer pour améliorer l’expérience utilisateur.

Mais en marge de ce lifting général, Microsoft a apporté un soin tout particulier à sa version entreprise. En effet, Windows 11 Entreprise est conçu pour le travail hybride comme l’affirme son slogan. La version propose des évolutions notables sur 3 thèmes principaux : la productivité, la collaboration et la sécurité. Sans grande surprise, il s’agit des trois sujets du moment au sein des entreprises et services informatiques. A noter que l’intérêt pour ces thèmes a été largement amplifié par la crise Covid-19, entre transformation et le télétravail

Windows 11 pour les entreprises, quelles nouveautés ?

Ainsi, Microsoft semble vouloir apporter une réponse précise et adaptée aux attentes et enjeux des entreprises. Mais comment…

  • Mode sombre par défaut, simplification des visuels, alignements automatiques, nouvelles fonctions d’ancrage… l’interface a été rationnalisée à outrance, ce qui traduit la volonté de Microsoft d’améliorer l’expérience utilisateur en la simplifiant. Il s’agit évidemment de la promesse aux entreprises de livrer un environnement de travail favorisant la productivité des utilisateurs, ce qui ne sera pas pour leur déplaire.
  • C’est tout naturellement sur le très apprécié Teams que reposent les améliorations proposées par Windows 11 pour la collaboration. Remplaçant – presque définitivement – Skype, le service rend le travail collaboratif plus intuitif grâce à l’ajout de fonctions dans la barre des tâches, et notamment la gestion du micro, le partage des fenêtres et un nouveau système de messagerie instantanée
  • Conscient que les nouvelles versions multiplient les sceptiques, Microsoft se veut rassurant. Comment ? En propulsant une application de contrôle d’intégrité du PC pour définir si ce dernier répond aux exigences de Windows 11. De plus, la version propose une interface simplifiée pour la migration, et garantit la compatibilité des applications et services.
  • Microsoft a fait de la sécurité le thème majeur de sa nouvelle version. Rien d’étonnant quand on sait que les cyberattaques ont été multipliées par 4 ces 12 derniers mois. Ainsi, le géant de l’informatique a conçu Windows 11 dans une stratégie de Confiance Zéro; et la qualifie de version la plus sécurisée de la gamme. Cryptage, protection contre les cybermenaces et un travail de fond sur l’intégrité matériel, Microsoft multiplie les superlatifs pour vanter le niveau de protection proposé…
  • Le petit plus, le support passe de 30 à 36 mois et les mises à jour seront annuelles.

Ces évolutions si elles tiennent leurs promesses sont plus que séduisantes, mais une ombre demeure. En effet, Microsoft veut – semble-t-il – promouvoir son navigateur EDGE par la force en complexifiant la sélection des applications par défaut. Cette décision très stratégique n’est pas du goût de tout le monde… Et les nombreux adeptes de Chrome et Firefox commencent à faire entendre leur voix. Auront-ils l’oreille du géant de l’informatique ?

L’épineuse question de la comptabilité

Microsoft martèle qu’ancienne et nouvelle version vont coexister ; et insiste que le fait qu’un support de qualité continuera d’être délivré pour les mises à jour de Windows 10. Néanmoins, tôt ou tard la migration sera inévitable… Et TPE comme PME ne pourront pas forcément attendre le renouvellement de leurs parcs, ou postes.

Alors qu’elle est la configuration minimale pour exécuter Windows 11 ?

  • Processeur: 1 GHz ou plus, avec au moins 2 cœurs sur un processeur 64 bits compatible
  • Mémoire : 4 Go de RAM
  • Stockage : 64 Go ou plus
  • Microprogramme du système : UEFI, Démarrage sécurisé
  • TPM : Module de plateforme sécurisée version 2.0.
  • Carte graphique:  Compatible DirectX 12 / WDDM 2.x
  • Affichage: 9 pouces avec résolution HD (720p)

Evidemment, avant d’initier la migration, pensez à vérifier que votre version de Windows 10 est à jour.

Les équipes Conicom sont disponibles pour vous accompagner dans cette nouvelle ère Windows 11 ! Migration, support ou utilisation… Contactez-nous !

Call Now Button