La Sauvegarde des Données Entreprise

La Sauvegarde des Données Entreprise

La Sauvegarde des Données Entreprise 1200 800 Conicom

Conicom s’intéresse au sujet de la sauvegarde des données entreprise en ligne et vous donne les clés d’une stratégie fiable, efficace et agile.

La notion de sauvegarde des données est née avec l’informatique. La sauvegarde en ligne, ou dans le Cloud est apparue plus récemment. Alternative économique et sécurisée aux supports physiques, l’adhésion des entreprises a été immédiate, avant de se stabiliser un temps.

En effet, la sauvegarde hébergée s’est rapidement heurtée à la méfiance des dirigeants. Ces derniers, d’abord séduits par les nombreux avantages, en sont venus à s’interroger sur la sécurité des services, mais aussi leurs coûts.

Mais cette érosion de la confiance dans la sauvegarde Cloud s’est vite estompée, et la reprise aura été exponentielle. Les hébergeurs ont rapidement compris qu’ils devaient jouer la carte de la sécurité, mais aussi celle de l’évolutif. Ainsi, propulsant des offres scalables et donnant de solides garanties sur le niveau de sécurité de leurs services, ils ont su retrouver les faveurs des entreprises.

En 2020, les confinements et restrictions dictés par la crise sanitaire ont provoqué une dématérialisation massive des entreprises, à l’échelle mondiale. Organisation, vente en ligne, télétravail… la transformation, nécessaire pour assurer la survie des structures, a été globale. Conséquence : un boom sans précédent du marché du Cloud. Et cette croissance exponentielle n’est pas prête de s’arrêter… Le Cabinet Gartner prévoit qu’en 2021, 70% des entreprises vont augmenter leurs dépenses dans le Cloud, avec pour résultante un bond de 18% du marché qui atteindra les 300 milliards de dollars…

Et le Cloud en France ?

Néanmoins, en comparaison aux autres pays d’Europe, les entreprises françaises sont plus réticentes à se lancer dans le Cloud. En 2018, seules 12% des entreprises de plus de 10 salariés optaient pour un service d’hébergement en ligne pour leurs bases de données, et 15% pour le stockage de leurs données

L’OCDE estimait cette même année à 18% le taux de pénétration des entreprises française dans le Cloud ; bien loin de la moyenne européenne : 26%, et des pays leaders : la Finlande 65%, le Royaume Uni : 42%, la Belgique 40% … pour ne citer qu’eux.

Mais à l’instar de toutes les entreprises européennes, les entreprises françaises produisent chaque jour plus de données ; et évidemment, finissent par adopter le Cloud. En effet, coûts, automatisation, sécurité, développement durable… autant d’arguments ne pouvant que convaincre les entreprises françaises, quelle que soit leur taille…

La sauvegarde des données entreprise en ligne, pourquoi ?

Sur support physique comme en ligne, la sauvegarde des données est motivée par une même raison. Il s’agit de protéger l’information du risque humain, tel que la perte ou les mauvaises manipulations ; du risque environnemental ou plus simplement des sinistres ; et enfin, du risque technique, c’est-à-dire les défaillances matérielles.

Pour résumé, l’objectif est de protéger les données de la perte et de la destruction. Mais la sauvegarde des données en ligne apporte aussi son lot d’innovations et de spécificités…

  • Plan de reprise d’activité. En cas de défaillance grave, les systèmes peuvent rapidement être réinitialisés depuis la dernière sauvegarde hébergée. L’activité peut reprendre rapidement et aucune donnée n’est perdue ;
  • Sécurité – Protéger les données sensibles. Les serveurs externes affichent les meilleurs niveaux de sécurité au monde, allant parfois jusqu’à 99,999% ; et beaucoup proposent la redondance des données – double sauvegarde. C’est bien au-delà de ce que à quoi peuvent prétendre les meilleurs supports physiques. Pour l’entreprise, il s’agit d’une garantie sans égale de pérennité des données face aux risques humains, environnementaux et techniques ;
  • Centralisation. Les structures d’entreprises sont variées, et souvent hybrides : équipes mobiles, salariés en télétravail, entreprises multisites… l’hébergement à distance permet de rassembler et stocker l’ensemble des données produites, sur un même espace ;
  • Cybersécurité: les attaques de ransomwares sont de plus en plus nombreuses et dévastatrices. Les sauvegardes en ligne restent la protection la plus efficace face à la menace du gel des systèmes et données – sans avoir à payer un lourd tribut ; et la plus rapide méthode pour reprendre l’activité…
  • Conformité au RGPD. Les acteurs fiables du marché Cloud ont joué le jeu de la conformité au Règlement Européen à la Protection des Données. Cette démarche facilite grandement celle de leurs clients Entreprise. En effet, ils peuvent se prévaloir du travail de l’hébergeur en termes de conformité RGPD – pour ce qui est du stockage des données ; 
  • Mobilité et collaboratif. Nombreux sont les hébergeurs à inclure dans leurs offres sauvegarde des espaces de gestion des données en ligne, avec fonctionnalités collaboratives et versioning. L’accessibilité à l’information facilite le travail des équipes et motive la collaboration ; et le contrôle des versions améliore nettement la qualité des productions ;

Ainsi, la nature même de la sauvegarde des données en ligne lui procure une nette longueur d’avance sur ses concurrents, les supports physiques. Grâce à leur service, les hébergeurs permettent aux entreprises de protéger leur notoriété, d’assurer la continuité de l’activité et d’éviter la perte d’informations. Et les bonnes raisons ne s’arrêtent pas là…

Toujours plus d’avantages…

En marge de ses principaux atouts techniques et opérationnels, par essence, la sauvegarde des données entreprise en ligne offre un panel d’avantages caractéristiques des services numériques…

  • Des solutions automatisées, simple et rapide à mettre en œuvre ;
  • Une réduction des coûts, naturellement moins cher que le hardware, la sauvegarde numérique est généralement scalable ; donc un paiement à la consommation ;
  • Des solutions évolutives. Toujours grâce à son caractère scalable, le service évolue avec les besoins, sans délais ni investissement dans de nouveaux équipements ;
  • Des offres agiles, adaptées aux TPE et PME comme aux grosses structures ;
  • Une infogérance intégrée. Pas de coûts de maintenance, cette dernière étant assurée par le fournisseur de service ;
  • Une administration simple, un reporting détaillé et le contrôle des versions pour une meilleure gestion ;

Bon à savoir…

Pour conclure, quelques conseils pour établir une stratégie de sauvegarde efficace et fiable…

Tout d’abord, la norme pour les entreprises est de conserver 3 copies de leurs données. Si la sauvegarde en ligne présente des avantages incontestables, les supports physiques ne sont pas pour autant obsolètes. Le récent incendie des serveurs d’OVH en est la preuve… Ainsi, en phase avec la règle d’usage, en plus des versions enregistrées sur les postes de utilisateurs, le combo NAS + sauvegarde sur serveurs hébergés garantit à l’entreprise une sécurité maximale de l’information.

La tendance aujourd’hui est de dissocier l’information sensible, et l’information courante. Pourquoi ? Tout simplement pour optimiser les coûts. Il est en effet intéressant de sélectionner des sauvegardes différentes pour chacune ; c’est à dire des hébergements de haute qualité avec niveau de sécurité élevé pour les données sensibles ; et des offres plus abordables, pour les données d’usage.

Enfin, lorsque vous choisissez votre hébergeur, vérifiez si ses offres incluent la redondance des données. C’est à dire qu’une copie des données stockées est sauvegardée sur un second serveur dans un autre datacenter. Certes le coût est un peu plus élevé, mais quelle garantie de sécurité…

Vous souhaitez en savoir plus sur la sauvegarde des données entreprise ? Vous êtes en réflexion sur votre stratégie de sauvegarde ? Nos équipes sont à votre écoute, contactez-nous !

    Call Now Button